top of page

Finances de la commune



Chers Administrés,


Vous trouverez, en annexe de ce message, un document intitulé « document de valorisation financière et fiscale HONDEVILLIERS 2020 ».


Ces chiffres proviennent de la Trésorerie de Coulommiers et sont donc tout ce qu’il y a de plus officiel. Comme vous pourrez le constater à leur lecture, contrairement aux rumeurs que d’aucuns se sont plus à colporter, la commune ne dispose d’aucun « bas de laine ». Elle est en réalité passée d’un déficit avoisinant les 30.000 euros lorsque nous en avons pris les rênes, à un déficit ramené à environ 16.000 euros un an plus tard. Notre mandature, en un an, a donc économisé près de 15.000 euros, économie qui ne résulte pas uniquement des restrictions liées au covid19 ayant contraint la commune à ne pas organiser de feu d’artifice ni de spectacle de Noël cette année.


Malgré cette gestion très rigoureuse à laquelle s’astreint la nouvelle équipe municipale, nous ne pourrons pas faire face, seuls, aux dépenses très importantes nécessitées par nos infrastructures longtemps négligées (notamment nos réseaux d’écoulement des eaux pluviales ayant entrainé effondrement de chaussée et inondations).

Il nous a été rappelé par les représentants de l’Administration, notamment fiscale, que la condition pour pouvoir continuer à solliciter les financements de l’État et des collectivités territoriales via les subventions et dotations était de ne pas pratiquer de sous-évaluation de la fiscalité. Comme vous pouvez encore le constater sur le même document, notre fiscalité est très en dessous des moyennes départementale, régionale et nationale. Une légère augmentation sera donc pratiquée, afin que la commune ne soit pas privée des ressources auxquelles elle a légitimement droit pour pouvoir fonctionner.


Par ailleurs, il a été constaté que quelques habitants de la commune, semblant ignorer que la construction immobilière obéit à des règles, notamment déclaratives ou de sollicitation de permis de construire, se sont improvisés maçons, architectes ou maîtres d’ouvrage. Nous rappelons ici-même, à tous, que les travaux sur de l’immobilier bâti, comme de construction de nouveau bâti, doit être dûment déclaré et enregistré, que cela ait une incidence fiscale ou non.

Un délai de un mois est donc laissé à tout administré ayant procédé à de tels travaux, pour effectuer les démarches nécessaires en mairie. Dans le cas contraire, les contrevenants s’exposent à ce qu’une information concernant ces constructions soit donnée aux services fiscaux.


DOCUMENT DE VALORISATION FINANCIERE ET F
.
Download • 9.41MB

Le Maire, Camille DIQUAS



Comments


Actualité
Posts Récents
Archives
bottom of page